> CONSULTEZ LES DATES DES ATELIERS DE PORTAGE

Porter son bébé?!

face-au-monde-installation-inconfortable1

Information très importante ! Ne portez pas vos enfants face au monde!

Oui? Non? Pourquoi? Et comment?

Nous vous proposons des ateliers DEVANT    et des ateliers DOS ET HANCHE.

Le tarif de l’atelier portage est de 10 euros pour les adhérents et de 20 euros pour les non adhérents.  Pour les femmes enceintes nous re-proposons cette année à celles qui en ont besoin, de revenir gratuitement à un second atelier, dans la limite des places disponibles.


L’inscription est obligatoire, rendez-vous dans la rubrique inscription
Si vous avez un soucis de dernière minute, merci de prévenir le plus vite possible.

Il n’est pas nécessaire d’acheter une écharpe avant de venir à l’atelier. Si vous n’en avez pas, nous en prêtons et pourrons vous conseillez pour faire le meilleur achat d’écharpe par la suite.

Respectons l'arrondi naturel

Respectons l’arrondi naturel

Les écharpes strech comme celles de JPMBB nécessitent des nœuds différents des écharpes en jersey croisé que nous vous proposons, elles ferons peut-être l’objet d’un atelier différent a l’avenir. Actuellement nous ne sommes pas formées à cet accompagnement. C’est peut-être aussi pour vous l’occasion de tester d’autres type d’écharpes.

 

 

portage-echarpe-vendee
Chacun de nous faisons de notre mieux pour répondre aux besoins que nous comprenons, sentons, chez nos bébés. Mais avons-nous conscience que le fait d’être porté est un besoin presque aussi important que celui d’être nourri ?

Nous faisons pour la majorité d’entre nous, partie des générations de « bébés posés », avec l’idée qu’un bébé trop porté pourrait devenir capricieux, que les bras peuvent être mauvais et qu’il y a des bonnes et des mauvaises habitudes.

Nous commençons à remettre en cause ces enseignements transgénérationnels mais nous devons tout réapprendre. D’abord la confiance, nous écouter, oser ressentir et obéir à ce ressenti et, quand la connexion est établie, retrouver tous ces gestes oubliés qui ont pourtant aussi existé ici, en occident, pas plus tard qu’au siècle dernier.

P1130016Prenons nos petits … Et oui! Pourquoi pas contre notre peau bien blottis au plus près, ça y est ! Ca nous submerge … Ce plaisir, cette envie de frotter son nez sur sa petite tête blottie sous notre menton! Mhm qu’il sent bon, que son contact est doux! Et cette plénitude qui nous envahit … Savourons!
Et lui ? Il est si bien, si calme, si parfaitement heureux, il a retrouvé sa base, son territoire connu … Allez! On prolonge le plaisir?

Oui, c’est vrai, dans la durée, on risque d’avoir besoin d’utiliser nos mains pour d’autres occupations quotidiennes, et puis plus question de compter sur le réflexe d’agrippement de notre bébé car si lui l’a gardé, nous, nous avons perdu depuis longtemps les poils de nos ancêtres préhistoriques permettant un portage actif de la part du petit (rapport au maillot de bain, cette absence de poil nous arrange un peu !) Alors comment faire ?

Et bien, il va falloir l’aider à s’accrocher à nous. Rien de très compliqué, regardez comme il prend déjà la pose… Laissez-le faire, lui, n’a pas oublié, il sait ! Il se blottit tout regroupé sur notre hanche, ses petites jambes en grenouille, ses bras nous étreignant, ses petites mains prêtes à s’agripper. Il nous donne la direction, la bonne position pour lui. Suivons ce savant guide, et adaptons-nous, afin de lui proposer un portage qui respecte son petit dos encore si immature. Et tant qu’à faire qui respecte le notre aussi, afin que jamais porter ne rime avec supporter.Un long tissu de qualité (surtout pas n’importe quel cotonnade), qui nous lie, nous maintient serrés l’un contre l’autre dans un câlin qui va pouvoir durer aussi longtemps qu’on en aura envie. Une petite phase d’entraînement pour s’approprier ces noeuds qui nous lient et c’est parti !

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA8-picture68-picture7Et comme les bonnes choses ne lassent pas, on va vivre une histoire de portage de plusieurs mois… Allez, pour dire vrai, plutôt plusieurs années. Alors la durée de ce nouveau mode de maternage vaut bien la peine qu’on y consacre un atelier d’apprentissage et une bonne semaine d’entraînement! C’est un investissement sur le bonheur, le bien être et le bien-devenir de ce petit bout d’homme ou de femme qu’on a dans la peau !
Prêt pour l’aventure ?